Menu

Maître LELACHE vous accueille du lundi au vendredi
de 9 h à 19 h

Sur rendez-vous

Faites vous rappeler gratuitement Demandez à être rappelé

7 rue Jean MERMOZ - Bâtiment D -
78000 VERSAILLES

Avocat successions Versailles

L’un de vos parents vient de décéder, vous êtes plusieurs héritiers, avec chacun un degré de proximité et d’intimité différent par rapport au défunt. La loi prévoit une répartition égalitaire entre les enfants, plus la possibilité de privilégier une personne choisie, dans la limite de la quotité disponible.

En sus du choc émotionnel du deuil, vient s’ajouter le risque de disparition à votre insu de certains biens ou valeurs.

On appelle succession la transmission légale ou testamentaire à une ou plusieurs personnes vivantes, du patrimoine d’une personne décédée.

Le contentieux successoral est plus dur, plus long et plus acharné que le contentieux du divorce ! C’est la raison pour laquelle la présence à vos côtés, dès l’ouverture de la succession, de Maître Flore LELACHE, Avocat en droit des successions à VERSAILLES, est primordiale pour préserver vos droits à l’héritage.

Avec ses qualités d’écoute et d’empathie, Maître Flore LELACHE, Avocat en droit des successions à VERSAILLES, saura vous accompagner personnellement au mieux de vos intérêts, en alliant combativité et recherche d’un consensus.

Pourquoi prendre un Avocat à l’occasion d’un héritage ?


Le notaire choisi par les héritiers pour régler la succession du défunt a un devoir d’impartialité et de neutralité envers tous les héritiers.

C’est pourquoi Maître Flore LELACHE, Avocat en droit des successions à VERSAILLES sera d’une aide précieuse pour défendre vos intérêts personnels et rétablir l’équilibre entre les héritiers.

En théorie le partage entre les enfants devrait être égalitaire, cependant certains frère ou sœur ont pu profiter de leur promiscuité avec les parents avant leur décès et se voir octroyer des avantages au détriment des autres frères et sœurs. Il y a donc une situation de déséquilibre de fait entre les héritiers.

Il est fréquent dans les familles que certains enfants aux apparences plutôt fragiles pour des raisons diverses (santé, déficience mentale, alcoolisme, chômage) aient toujours reçu la protection et les faveurs de leurs parents, au détriment des enfants plus autonomes et indépendants.

A l’inverse, il peut arriver que l’enfant le plus doué ou le plus instruit organise le détournement du patrimoine de ses parents au détriment de ses frères et soeurs. Maître Flore LELACHE, Avocat en droit des successions à VERSAILLES vous aidera à rétablir une situation équitable.

Chaque héritier peut avoir une attitude différente face à l’argent, ainsi un héritier désintéressé pourrait, par affection et dans un esprit d’apaisement, renoncer de son propre gré à faire valoir ses droits face aux autres héritiers.

Si le notaire propose de retenir une valeur estimée d’immeuble qui vous paraît trop faible, car elle favorise l’héritier qui souhaite récupérer la maison, Maître Flore LELACHE, Avocat en droit des successions à VERSAILLES, demande que d’autres estimations du bien soient réalisées, si nécessaire, avec l’autorisation du Tribunal.

Il peut également y avoir un désaccord sur le sort d’un bien immobilier : certains héritiers souhaitant le conserver pour en jouir, et d’autres le vendre, pour récupérer des liquidités.

Dans la phase amiable, avec ses qualités d’écoute et d’empathie, Maître Flore LELACHE, Avocat en droit des successions à VERSAILLES, peut détecter les raisons émotionnelles profondes qui justifient la position d’un héritier face aux autres.

Maître Flore LELACHE, Avocat en droit des successions à VERSAILLES, aide son client à trouver les arguments pour convaincre l’autre héritier en son sens, dans le respect de chacun.

Dans toutes les situations de déséquilibre, Maître Flore LELACHE, Avocat en droit des successions à VERSAILLES, vous donne des conseils avisés et personnalisés pour faire valoir vos droits, organise une médiation familiale et vous y assiste, puis saisit la justice si aucun accord n’est trouvé.

Vous sortez de chez le Notaire et vous avez encore des questions ?


Maître Flore LELACHE
reçoit régulièrement des clients, après un rendez-vous chez le notaire à l’occasion d’une succession à régler, pour qui subsistent encore de nombreuses confusions ou incompréhensions. Ce rendez-vous chez le notaire a aussi pu soulever des interrogations par rapport à une situation concrète, qu’ils ne savent pas comment régler au mieux et au plus vite.

Grâce à ses talents de pédagogue et de médiatrice, Maître Flore LELACHE, Avocat en droit des successions à VERSAILLES, vous explique simplement les règles de la dévolution successorale, ou par exemple la différence entre : la pleine propriété, la nu-propriété et l’usufruit.

Maître Flore LELACHE, Avocat en droit des successions à VERSAILLES vous conseille sur votre situation et répond à vos questions.

Vos cohéritiers font obstacle au règlement amiable de la
succession ?


Le règlement amiable d’une succession suppose que l’ensemble des héritiers soit d’accord et signe les papiers chez le notaire. Cette solution idéale se rencontre rarement.

Les causes de différends sont multiples : difficultés de communication, famille nombreuse, patrimoine important à partager, intérêts divergents des cohéritiers, situations conflictuelles anciennes et non purgées.

Maître Flore LELACHE, Avocat en droit des successions à VERSAILLES, prépare l’assignation en votre nom contre les autres héritiers qui empêchent la succession de se dérouler sainement, afin d’obtenir un jugement qui « tranche » sur les points de désaccord entre les héritiers.

Vous vous demandez si vos parents peuvent vous déshériter ?


La réponse est « non ». En droit français, une personne ne peut disposer par voie de libéralité (par ex. testament) que de la quotité disponible, après avoir alloué à chaque héritier sa part réservataire. Il n’est donc pas possible de totalement « déshériter » un héritier.

La réserve est la portion de ses biens qu’une personne ne peut pas donner par libéralité (testament ou donations avant son décès) librement, et qui revient à ses héritiers, appelés héritiers réservataires.

Les descendants sont des héritiers réservataires.

La quotité disponible constitue le surplus des biens au-delà de la réserve, dont une personne ne peut pas disposer à sa convenance.

Lorsque le disposant outrepasse la quotité disponible, ses héritiers réservataires peuvent, à son décès, demander la réduction des libéralités excessives.

La réserve est d’ordre public, il n’est pas possible d’y déroger.

Exemples :

Lorsqu’il y a un enfant, la part réservataire est de la moitié, et la quotité disponible est de la moitié.

Lorsqu’il y a deux enfants, la part réservataire est de deux tiers, et la quotité disponible est d’un tiers.

Lorsqu’il y a trois enfants ou plus, la part réservataire est de trois quarts, et la quotité disponible est d’un quart.

Quels sont les autres professionnels qui interviennent dans une succession ?


Maître Flore LELACHE Avocat au Barreau de VERSAILLES, en droit des successions
, s’est entourée, au fil des années, de professionnels complémentaires de son domaine d’intervention, très compétents, réactifs et aux qualités humaines certaines :

- un notaire: qui recevra tous les héritiers, ou qui représentera seulement vos intérêts auprès du notaire chargé de la succession par les héritiers,

- un commissaire priseur: qui se déplace pour dresser l’inventaire des meubles, des œuvres d’art, des véhicules de collection, etc., entrant dans la succession, et les évaluer, voire même les vendre aux enchères,

- des huissiers de justice: disponibles pour intervenir rapidement, parfois même par surprise, pour constater des situations contraires aux allégations, de certains héritiers,

- un détective privé: qui peut enquêter sur le patrimoine ou les détournements de patrimoine,

- un agent immobilier indépendant, qui vous proposera une estimation fiable, basée sur les statistiques des ventes enregistrées à la Chambre des Notaires,

- un avocat en droit des sociétés, qui vous aidera à solutionner les problèmes de gestion et de transfert de l’entreprise familiale ou des sociétés civiles immobilières dans lesquelles le défunt avait une participation,

- des médiateurs, qui permettront à votre famille de se réunir et communiquer sous le contrôle d’un tiers neutre et bienveillant, qui permettra de trouver d’évacuer le ressenti émotionnel, et de trouver des solutions de partage novatrices et équitables.

Un deuil et une succession constituent une étape de la vie, à forts enjeux financiers et émotionnels. Ils peuvent être source de conflits, qui nécessitent l’accompagnement d’un avocat à votre écoute et engagé à vos côtés : Maître Flore LELACHE Avocat en droit des successions à VERSAILLES.

Contactez-moi

Consultez également

Droit de la famille En savoir plus Droit du travail En savoir plus Médiation En savoir plus